Avis des professionnels / Avis des professionnels

Lorsqu’il est question de santé, rien ne vaut l’avis du docteur. Le Web regorge de conseils dont la pertinence et l’exactitude laissent souvent à désirer. Avec l’objectif de vous fournir l’accès à une information juste et crédible, les experts de Prisma Dentistes vous livrent directement leurs propres recommandations :

Il est conseillé de visiter le dentiste tous les six mois, et pour certaines personnes tous les 3 mois. Il y a à peine deux générations, un grand nombre de Québécois n’avaient plus de dents dès l’âge de quarante ans. Les nouvelles technologies permettent maintenant de conserver une dentition en santé toute la vie ! La prévention demeure l’unique façon d’éviter ou de minimiser les problèmes.

Dr François Lechner

Grâce aux avancées technologiques, la douleur est devenue une réalité du passé! Des interventions réputées complexes et douloureuses, telles les greffes gingivales, se font maintenant sans douleur et produisent des résultats épatants !

Dr Steven Krychman

Le ronflement et l’apnée du sommeil sont traitables ! Il existe des traitements qui peuvent améliorer l’état de santé du patient et sa qualité de vie en général. Il est important de consulter son dentiste régulièrement et de ne pas hésiter à poser des questions.

Dr François Lechner

Il faut porter une attention particulière aux dents des enfants. Les dents primaires (dents de bébés) doivent être traitées comme les dents d’adultes. Le rôle de la pédodontie est de soigner et traiter la dentition dès le plus jeune âge. Des consultations régulières constituent la meilleure façon d’assurer une bouche en santé à tout âge !

Dre Hélène Buithieu

Afin d’éviter les migraines provoquées par des problèmes dentaires, une consultation avec son dentiste est recommandée afin d’éviter la surmédication et retrouver sa qualité de vie.

Dr François Lechner

Grâce aux avancées technologiques, l’orthodontie n’implique plus la pose d’appareils incommodants et douloureux. Des appareils transparents sont disponibles et permettent de raccourcir la durée du traitement de moitié dans certains cas.

Dr Jean Piché